Zora, la métisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zora, la métisse

Message par Nareshka le Mar 9 Sep 2014 - 16:26

Les monts brumeux, une terre regorgeant de lieux mystérieux, cachés aux yeux des êtres communs, au détour d'un sentier, à l'intérieur des grottes montagneuses et dans les profondeurs de l'océan également...C'est là que notre vision se porte, un royaume sous-marin, Corail, abritant des êtres à forme mi humanoïde mi poisson. Parmi ces êtres deux races se distinguent, les Ikan, qui ont une peau douce, ressemblant le plus aux humains, de nature pacifique, bienveillante, et les Ruahatu, dont le corps est recouvert d'écaille, plus belliqueuse, très protectrice de leur territoire sous-marin. Malgré ces différences ces deux races cohabitent, vivent ensemble, partagent les fonds marins. Et parmi ces êtres des exceptions peuvent apparaître, c'est le cas de Zora, une métisse Ikan-Ruahatu, à la peau bleutée quelque recouverte d'écaille...

A sa naissance la petite métisse fut de suite mise en danger de par sa nature, certains voulaient tuer cette aberration, d'autre la laisser vivre en captivité afin de voir ce qu'elle allait devenir, mais d'aucun ne pensait au bien de la petite Zora, d'aucun sauf une, une ancienne Dukun, qui prit l'enfant avec elle, l'emmenant au limite du domaine de Corail, dans une profonde grotte sous-marine afin de la protèger de toutes les mauvaises intentions allant à son égard. La petite était bien trop jeune pour comprendre ce qu'il se passait là, ni pourquoi elle devait rester dans cette grotte, à l'abri des regards de ses congénères. La Dukun l'éduqua, prit soin d'elle, telle une mère, telle une mentor, afin de la préparer à affronter ses semblables, leurs brimades, leurs agressivités, peut être même leurs haines...Mais la Dukun lui apprit également à chérir la vie, à accueillir les bons sentiments et à les donner, chose qui marqua bien plus la jeune métisse innocente, à qui l'on reprochait seulement d'être différente.

La Dukun avait des responsabilités, et devait souvent s'absenter mais revenait toujours à la grotte pour voir et s'occuper de sa fille. Zora ayant développée un caractère très curieux elle profitait de chaque absence pour explorer les alentours de la grotte, à chaque absence elle s'aventurait plus loin, s'émerveillant à chaque découverte, son âme candide et bienveillante la poussait à la rencontre des autres, un besoin ancré au fond d'elle de se faire accepter, de se faire apprécier....Zora n'oubliait pas pour autant les enseignements de la Dukun, gardant une méfiance cachée afin de se protéger, de pallier à d'éventuelles événements fâcheux. A chaque retour de la Dukun Zora se faisait sermonner, incapable de garder pour elle ses nouvelles découvertes qu'elle s'empressait de conter à sa mère, mais celle-ci finissait toujours par s'attendrir du comportement enjoué, jeune et gai de la métisse, et Zora savait bien à force que la Dukun ne ferait jamais rien pour l'en empêcher...Un jour, alors qu'elle s'aventurait encore plus loin que la grotte, s'approchant du centre de Corail, elle tomba face à deux Ruahatu, armés de trident, sûrement des gardes, et cette rencontre ne fût pas comme celle qu'elle avait eu par le passé, bien plus violente elle du fuir vers sa grotte. Elle attendit le retour de la Dukun bien plus que d'habitude, des jours durant, mais elle ne revenait pas, et elle n'allait plus jamais revenir....Depuis ce jour elle ne vit ni n'entendit plus parler d'elle. La souffrance qu'elle ressentait était forte, ses cris et ses pleurs étaient tel que toute l'eau dans la grotte vibrant à ses plaintes....

Des années passèrent, pendant lesquels Zora n'eut plus aucun contact avec ses semblables, elle se rapproche bien plus des humains à la surface, se montrant à eux, chantant son désespoir, sa tristesse au début avant que cela se transforme à nouveau en joie, le souvenir de la Dukun n'était plus sombre, elle avait chassé les mauvaises pensées de son esprit, le contact avec les humains l'avait aidé à retrouver sa façon d'être, ce qui faisait d'elle ce qu'elle était, ce pourquoi la Dukun l'avait prise et aimé...

C'est alors qu'elle se décida à se rapprocher à nouveau des siens, étant à présent assez âgé et capable de tenir tête si il le fallait, elle leur prouverait à tous qu'elle n'est pas un être abjecte, qu'elle n'est pas une aberration, mais qu'elle est un don pour son peuple, et qu'elle est unique et le prouvera...

Nareshka

Messages : 1
Date d'inscription : 09/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zora, la métisse

Message par Daezur le Dim 21 Sep 2014 - 13:57

Bonjour Nareshka,

Désolé du temps de réponse. Le BG est validé, je suggère pour la prochaine fois de faire une fiche de personnage Wink

Comme il y a eu la mise à jour avec beaucoup d'évolutions, tu es libre de faire les changements que tu désires (que je lirai beaucoup plus tôt que la fois présente).

A bientôt pour l'ouverture (on ouvre à partir du dimanche 28 septembre) Wink
avatar
Daezur
Admin

Messages : 408
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur http://montsbrumeux-sl.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum