Ondin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ondin

Message par Daezur le Lun 15 Sep 2014 - 20:52

Les Ondins

Les particularités des ondins

Le peuple ondin arbore la queue de poisson caractéristique, bien que la taille puisse différer quelque peu. De la tête jusqu'à l'extrémité des nageoires, un ondin mesure généralement le mètre-quatre-vingt, pouvant cependant aisément dépasser les deux mètres. Néanmoins, la partie supérieure (torse et tête) conserve toujours une dimension que l'on peut qualifier d'humaine.

Peau écailleuse aux couleurs et motifs différentes, bronches apparentes, mains palmées, ailettes aux bras, oreilles altérées... sont autant de caractéristiques susceptibles de se retrouver chez un ondin, même si un individu n'est pas obligé de toutes les posséder.

Enfin, leur organe vocal est particulièrement puissant et peut produire des sons d'un timbre intense ou harmonieux. La voix leur permet de communiquer entre eux ou avec la faune maritime, mais aussi pour se distraire. Beaucoup d'ondins s'adonnent en effet au chant, donnant lieu à de véritables récitals ravissant, ou impressionnant, quiconque les entend (sans qu'il n'y ait rien de magique à cela).

Une partie du peuple ondin est native des Monts Brumeux et vous pouvez découvrir une partie de leur histoire.

A ce cadre général s’ajoutent les particularités des deux familles générales qui composent la race des Ondins.

Les Sirènes (Ikans)
Le haut du corps d’une sirène est le même qu’un humain, peau claire et non écailleuse, torse bras et tête ressemblant de loin à ceux d’un humain ; néanmoins, un examen attentif révèle leur vraie nature.

Une sirène est généralement de nature sensible, voire à fleur de peau. Cela explique leur humeur tour à tour curieuse, avenante, méfiante, charmeuse, renfermée, farouche... qui peut désorienter les personnes non avertis et vaut aux intéressées une réputation d'imprévisibilité - comme l'océan -.

Cette hypersensibilité changeante leur vaut d'être relativement désinhibé socialement, connaissant alors peu de tabous comparativement aux autres peuples. Elles n'en oublient cependant pas pour autant la politesse et le respect, reconnaissant que ce sont des conventions nécessaires pour assurer un dialogue apaisé avec autrui et y voyant même un manière supplémentaire de plaire, ce qui flatte leur égo.


Les Tritons (Ruahatus)
Les Tritons  ont un corps couverts d’écailles aux couleurs plutôt foncées, une queue généralement plus longue et sont physiquement plus imposants que les Sirènes. Ces différences tiennent au lieu de vie des Tritons, dans les relatives profondeurs ou la lumière du soleil est plus faible.

La mentalité des tritons se veut plus grave que celle des sirènes, leur mode de vie, plus proche de la grande mer, les confrontant à une faune et flore moins hospitalières ; ce qui explique le caractère plus rugueux, organisé et survivaliste des communautés de Tritons par rapport à celles des Sirènes. De fait, ils se montrent rapidement méfiants envers ce qu’ils ne connaissent pas et plus prompts à sortir les armes – à cet effet, l’entraînement martial est présent dans la vie d’un Triton -.

Enfin, le peuple Triton n’est pas sans une certaine spiritualité, les communautés connaissant un certain nombre de cultes qui régissent la vie quotidienne et les aident à appréhender le mystérieux océan dans lequel ils vivent. Cet austérité religieuse, que l’on retrouve à un niveau moindre chez les Sirènes, est aussi une conséquence directe de leur plus proche proximité avec l'océan.


Marcher sur terre

Du fait de leurs origines mystérieuses mais aux pouvoirs réels, les ondins peuvent adopter deux enveloppes : la forme marine et la forme terrestre.

*  Il n’y a que la forme marine, naturelle, et la forme terrestre, temporaire. En forme terrestre, l’ondin a de fines écailles ou d’autres signes de son héritage maritime : de loin, on peut le méprendre pour un humain mais la distinction se fait automatiquement quand on le regarde de près.

* Un ondin peut se transformer deux fois par jour : une fois en forme terrestre, une autre fois en forme marine (n’abusez pas des transformations trop fréquemment).

* Il fut au moins deux emotes complètes pour que le personnage passe d’une forme à une autre. L’ondin qui se transforme peut être interrompu dans l’entretemps (ce peut être déterminant dans le cas d’une fuite ou d’un affrontement).

* Veillez à passer un temps raisonnable sur terre : une huitaine d’heures constitue le maximum. Les ondins sont un peuple maritime avant tout et c’est dans l’eau qu’ils sont le plus à l’aise et le plus efficace, tenez-en compte. Il y a d’excellentes occasions de roleplay en étant dans l’eau et les Monts Brumeux regorgent de places conçues pour permettre aux ondins d’interagir avec d’autres personnages sans pour autant quitter leur l’eau.

avatar
Daezur
Admin

Messages : 410
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://montsbrumeux-sl.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum