Les peuples Elfes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les peuples Elfes Empty Les peuples Elfes

Message par Daezur le Sam 13 Sep 2014 - 18:54

Les peuples Elfes

I - Les Hauts Elfes
II - Les Elfes de la lune
III - Les Elfes sauvages
IV - Les Elfes aquatiques
V - Les Drows

Tous les elfes partagent un certain nombre de traits, dont le plus récurrent est probablement leur attirance pour la magie. L'utilisation de la magie est omniprésente dans la société elfique, et ce à tous les niveaux. La résistance naturelle des elfes à la magie d'enchantement est d'ailleurs très probablement due au fait qu'ils évoluent à chaque instant de leur existence dans des milieux ainsi chargés de magie.

Les cités elfiques, même en y soustrayant les altérations magiques qui les accompagnent souvent, se révèlent toujours magnifiques. Aux yeux d'un elfe, une construction n'est guère différente d'une montagne ou d'un arbre. Ils cherchent donc à modeler leurs demeures et bâtiments de manière à ce qu'ils se fondent entièrement dans leur environnement naturel, en participant à la beauté et à la pureté du décor plutôt qu'en lui portant atteinte. Les constructions ramassées et fonctionnelles que bâtissent de nombreux humains frappent la plupart des elfes par leur aspect grotesque et déplacé.

Bien que l'on pense souvent aux elfes comme un peuple pacifiste, force est de constater que leur histoire est jalonnée de guerres terribles et d'effusions de sang qui les mettent sur le même plan que n'importe quelle autre race. Encore aujourd'hui, les elfes passent leurs années de formation à s'entraîner aux techniques martiales traditionnelles des leurs. Tout elfe qui se respecte doit savoir se montrer prêt à défendre les siens, par la magie certes, mais également par l'acier si le besoin s'en fait sentir. Ils n'en tombent pas pour autant dans une attitude de sauvagerie meurtrière, mais considèrent combat et autres activités martiales comme une facette de plus de la nature, ce qui exige toute leur attention et leur respect. Pour ces raisons, les elfes ont une approche du combat qui tend plutôt vers la chorégraphie orchestrée de main de maître.
Daezur
Daezur
Admin

Messages : 410
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://montsbrumeux-sl.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les peuples Elfes Empty Re: Les peuples Elfes

Message par Daezur le Dim 14 Sep 2014 - 8:58

Les Hauts Elfes

Les Hauts Elfes (elfes du soleil et elfes sylvains dans D&D) ont la peau rosée, cuivrée ou de bronze, une chevelure qui peut être dorée, cuivrée, brune ou noire, parfois blond pâle ou rouge cuivré. Leurs yeux oscillent entre le marron, verts, noisette et la couleur de l'or. Ils préfèrent la méditation, le savoir et l'étude aux jeux faciles et aux chants insouciants des autres elfes. Pourtant ils semblent incarner la beauté, l'aura et la grâce venues d'ailleurs du peuple elfique.

Les Hauts Elfes forment la race elfique native des Monts Brumeux.

Leurs vêtements sont à la fois magnifiques et discrets, de préférence de couleurs fraîches, comme le bleu ou le vert. Les habits sont décorés et brodés de fines mailles d'or ou de mithril, agencées selon des motifs complexes qui peuvent passer inaperçus au premier coup d'œil. Enfin, les parures sont simples, mais de facture des plus soigneuses.

Certains préfèrent se vêtir simplement, un peu comme les elfes de la lune, mais dans des tons moins colorés. Ils affectionnent les tuniques et les robes à la coupe simpliste, qu'ils aiment rehausser de broderies aux motifs rappelant la nature, avec peu de bijoux ou d'artifices du même genre.

Les Hauts Elfes forment des communautés très soudées qui restent en contact entres elles, et estiment qu'ils représentent les fondateurs et les dirigeants des royaumes elfiques chargé de veiller sur la splendeur et la dignité de leur lignée ancestrale.

Ils sont parmi les plus patients de toutes les races elfiques et prennent le temps nécessaire pour parfaire la réalisation d'une tâche au lieu de se contenter de la terminer. Aux yeux d'un Haut Elfe, le fait de finir un travail à la va-vite, ou d'accomplir un projet d'une manière qui s'éloignerait un tant soit peu de la perfection, reviendrait à trahir l'idéal elfique. C'est pourquoi leur spectre de compétences est souvent bien moins étendu que celui des autres elfes, mais qu'en même temps ils restent des maîtres sans égal dans le domaine, art ou artisanat, sur lequel ils concentrent leurs efforts.

Le combat est l'exception à la règle. Les Hauts Elfes n'éprouvent aucune passion pour cette activité, mais n'oublient cependant pas d'en apprendre les rouages. Ils voient le combat comme un mal nécessaire qui doit être maîtrisé rapidement afin que chacun puisse retourner à des occupations plus agréables et constructives. Enfin, les Hauts Elfes sont célèbres pour leur maîtrise des magies, aussi bien profanes que divines.

Les Hauts Elfes ressentent une véritable affection pour les elfes de la lune, même si ce sentiment est souvent involontairement mêlé de condescendance. Ils craignent que leurs cousins elfes de la lune ne soient trop frivoles et irrévérencieux, et font tout leur possible pour les ramener dans le droit chemin par l'entremise de sermons sévères et de conseils paternalistes. Les Hauts Elfes restent décontenancés par les elfes sauvages et espèrent un jour les civiliser.

Les elfes aquatiques sont considérés comme des égaux, ou presque, et les Hauts Elfes estiment que leurs cousins des eaux furent placés en ce monde pour porter dans les mers ce qu'eux, Hauts Elfes, amènent sur les terres. S'il est une race que les Hauts Elfes exècrent par-dessus tout, il s'agit bien des drows. Ils voient les elfes noirs comme une abomination et une insulte à l'égard de leur nature et les attaquent généralement à vue.

Les peuples Elfes Archer10
Daezur
Daezur
Admin

Messages : 410
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://montsbrumeux-sl.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les peuples Elfes Empty Re: Les peuples Elfes

Message par Daezur le Dim 14 Sep 2014 - 9:24

Les Elfes de la lune

Les elfes de la lune ont la peau claire, parfois teintée de bleu et leur chevelure peut être blanc argenté, noire ou bleue (les couleurs rencontrées chez les humains restent plutôt rares). Leurs yeux sont bleus ou verts, avec des paillettes dorées.

Ils préfèrent s'habiller rustiquement de vêtements aux coupes simples, qui restent cependant d'une excellente et délicate facture. Ils ornent leurs costumes de broderies, de perles et autres atours similaires. Ils portent de préférence des couleurs champêtres, de manière à pouvoir se fondre dans le feuillage. Lorsqu'ils se sentent en sécurité ou qu'ils participent à des festivités, les elfes de la lune aiment à se parer de couleurs vives : plus les couleurs sont éclatantes, mieux cela vaut. Leurs cheveux sont tressés ou en queue de cheval, mêlés de fils ou de perlés. Ils portent parfois des peintures corporelles ou des tatouages présentant des motifs ésotériques.

De toutes les sous-races elfiques, les elfes de la lune sont les plus tolérants à l'égard de ceux qui ne sont pas leurs cousins. Ils voyagent énormément et peuvent s'attendre à faire connaissance avec des centaines de races différentes au cours de leurs vies. Par ailleurs, ils estiment les points de vue des autres races car ils savent que celles-ci peuvent appréhender les choses de manières qui restent étrangères à tous les elfes. Cette ouverture d'esprit et cette volonté d'accepter les idées nouvelles est perçue comme stupide et dangereuse par les autres elfes, c'est pourquoi, ironiquement, c'est parmi les leurs qu'ils sont reçus le plus froidement.

Dans leurs manières et leurs actes, les elfes de la lune sont beaucoup moins solennels et graves que les Hauts Elfes. Leurs chansons et leurs poèmes sont plus légers et souvent plein d'humour. Ils adorent les jeux de hasard et d'argent - boire, festoyer et participer à des réjouissances faisant partie intégrante de leur société -.

En outre, ils ont l'âme vagabonde et ne restent presque jamais très longtemps au même endroit. Leurs demeures sont plutôt simples, sans prétentions et confortables. Se contentant de se rassembler en petites communautés secrètes et plutôt éphémères, les elfes de la lune ont finalement construit peu, du moins pas grand chose qui puisse attiser le vandalisme.

Les elfes de la lune sont plus avides de magie que toutes les autres races (à l'exception probable de leurs cousins Hauts Elfes). Les lanceurs de sorts sont encouragés à faire reculer les limites de la magie connue et à découvrir quelque chose de neuf, qui pourrait contribuer à élargir le champ de la conscience magique collective des elfes de la lune.
Daezur
Daezur
Admin

Messages : 410
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://montsbrumeux-sl.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les peuples Elfes Empty Re: Les peuples Elfes

Message par Daezur le Mer 17 Sep 2014 - 9:26

Les Elfes sauvages

Les elfes sauvages, ou elfes verts, sont isolés et primitifs, c'est pourquoi on les voit rarement au-delà de leurs demeures forestières. Robustes et puissamment bâtis pour des elfes, leur peau est souvent brune et leur chevelure va du noir au châtain clair, s'éclaircissant jusqu'à devenir blanc argenté avec l’âge. Les elfes sauvages se montrent silencieux tant qu'ils ne sont pas qu'en présence des leurs et peuvent rapidement devenir agressifs lorsqu'ils ne se sentent pas à l'aise. Ils préfèrent se vêtir le moins possible, mais pallient cela par des décorations corporelles de toutes sortes, telles que tatouages, peintures de guerres, plumes et perles qui démontrent une tendance artistique, déroutante de complexité et de beauté.

Il y a des générations, les elfes sauvages érigèrent d'illustres royaumes dans les forêts et constituèrent des armées prêtes à les défendre, mais avec l'érosion du temps ils ont fini par se lasser des atours de la civilisation et sont devenus une race furtive évoluant à l'écart. Les elfes sauvages ont toujours été proches de la nature, plus encore que les autres elfes, mais ils ont oublié de nombreux aspects des arts nobles et du savoir de leur peuple, préférant la discrétion et la survie à la construction et l'érudition.

La nature tribale éparpillée des elfes verts a également pour effet de rendre toutes les tribus différentes les unes des autres. Certaines se sont établies durablement dans des villages aux huttes sommaires, tandis que d'autres sont restées nomades et vivent dans des tentes qu'elles trimbalent à travers d'immenses territoires sauvages. La ségrégation sexuelle est aussi courante, certaines tribus étant exclusivement matriarcales ou patriarcales.

Les peuples Elfes Mb_elf16

Les elfes sauvages sont des plus méfiants à l'égard des étrangers. Leur attitude vis-à-vis des intrus varie de tribu en tribu. Certaines ne font que se cacher en attendant que les importuns passent, inconscients de leur présence, tandis que d'autres attaquent et capturent ceux qui n'avaient qu'à ne pas mettre leur nez là. Il est cependant rare qu'ils abattent leurs prisonniers, préférant les emporter au loin pour les relâcher. Ils ne se lient pas facilement d'amitié et la plupart des créatures non elfiques ne vivront simplement pas assez longtemps pour acquérir la confiance d'une tribu d'elfes verts. Ils excellent au combat et se délectent souvent du Chaos et de la fureur primitive qu'il engendre. Il est peu de choses qui puissent rivaliser avec la furie dégagée par une tribu enragée d'elfes verts.

Quand ils sont parmi les leurs ou des amis, les elfes sauvages se montrent affables et sociables, allant jusqu'à rappeler les elfes de la lune. Leurs festins et leurs fêtes restent des cérémonies très gaies, agrémentées de chants, de danses et de toutes sortes d'amusements. L'une de leurs activités favorites lors de ces cérémonies consiste à engager une traque. Ces traques sont des événements tribaux qui font intervenir tous les elfes, jeunes et vieux. La traque en tant que telle n'est d'ailleurs qu'un des aspects de l'affaire, qui comprend également une cérémonie religieuse et des festivités auxquelles participe toute la tribu.

Les elfes sauvages croient par ailleurs que chacun d'entre eux naît avec un esprit animal, une sorte de guide qui fait à la fois office d'ange gardien et de conseiller envers la nature. Tous les jeunes elfes sauvages sont soumis à un rituel complexe qui les place pendant plusieurs heures (souvent jusqu'à plus d'un jour) dans un espace clos envahi de vapeur et de fumée d'herbes en combustion. A un moment donné du rite, l'elfe perçoit une vision de son esprit animal et il gardera le restant de ses jours le sentiment d'être surveillé et protégé par cette entité.
Daezur
Daezur
Admin

Messages : 410
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://montsbrumeux-sl.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les peuples Elfes Empty Re: Les peuples Elfes

Message par Daezur le Mer 17 Sep 2014 - 9:28

Les Elfes aquatiques

Les elfes aquatiques, ou elfes des mers, sont grands, mesurant plus de 1,80 mètre. Leurs membres sont longs et dotés de muscles puissants pour la nage, terminant par des doigts et orteils effilés et solidement palmés. Fait le plus marquant dans leur apparence : les branchies, visibles au niveau de la clavicule et de la cage thoracique. Ils sont loin d'être aussi fins que leurs cousins terrestres et leur chevelure est généralement épaisse et filandreuse, coupée court pour les soldats et portée longue pour les autres.

Leur peau peut être d'un vert profond mêlé de stries avec des tâches irrégulières brunes, ou aux nombreuses nuances de bleu avec des tâches et de bandes blanches. La couleur des yeux couvre tout le spectre présent chez les elfes d'or, de la lune ou sauvages. Leurs vêtements sont confectionnés à partir de diverses plantes sous-marines aux colorations vertes, noires et brunes, bien que les elfes aquatiques préfèrent évoluer légèrement vêtus, voire pas du tout, tant qu'ils restent dans leur milieu.

Ce peuple civilisé au grand cœur évolue dans les mers et océans, vivant dans des cités sous-marines ou par petites communautés le long des côtes. Les elfes aquatiques ont livré de nombreuses batailles contre les races maléfiques de la mer, en particulier les sahuagins et les Profonds, mais les habitants de la surface ne savent que peu de choses de ces récits.


Les elfes des mers restent un peuple prudent. Si de nombreuses races se montrent amicales à leur égard, à l'instar des hommes-poissons et des tritons, les menaces des profondeurs demeurent aussi abondantes, c'est pourquoi ils préfèrent se cantonner à leurs cités et n'avoir de rapports avec autrui que lorsqu'ils y sont obligés. Cette prudence s'applique également aux habitants de la surface, bien que souvent tempérée par une certaine curiosité. En effet, ceux des elfes aquatiques qui vivent près des côtes passent souvent de longues heures à espionner ces voisins qui respirent de l'air.

Les elfes aquatiques sont considérés par beaucoup de peuples terrestres comme des créatures espiègles et méfiantes qui ont peur de sortir de l'eau. S'il ne s'agit pas là de toute la vérité, il est vrai que les elfes aquatiques ne font confiance qu'à leurs proches voisins et leurs familles, même s'ils partagent des liens historiques et culturels solides avec tous les elfes terrestres qu'ils peuvent connaître.

Les elfes des mers estiment que l'alliance et le regroupement sont synonymes de survie, tandis que le sectarisme et l'arrogance n'entraînent que la mort. Ils restent réservés, y compris avec les autres espèces aquatiques, sauf quand il leur est nécessaire de trouver des alliés ou des partenaires d'échange. Malgré cette tendance, les elfes aquatiques tâche de surmonter leurs penchants naturels et entament un commerce libre avec leurs voisins, qu'ils soient aquatiques ou terrestres.

De toutes les peuplades elfiques, les elfes aquatiques constituent celle qui a le moins embrassé l'art de la magie. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de jeteurs de sorts au sein de la race, mais simplement que la proportion de ceux-ci par rapport aux individus étrangers à la magie dans leur société se rapproche plus de que l'on peut trouver chez les humains ou les autres elfes.
Daezur
Daezur
Admin

Messages : 410
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://montsbrumeux-sl.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les peuples Elfes Empty Re: Les peuples Elfes

Message par Daezur le Mer 17 Sep 2014 - 9:28

Les Drows

De toutes les sous-races elfiques, aucune n'est tristement célèbre comme peut l'être celle des drows.
Également appelés elfes noirs, ils sont dotés d'une peau de la même couleur, qui a l'aspect de l'obsidienne polie, et leurs chevelures sont d'un blanc absolu ou jaune pâle. Leurs yeux sont le plus souvent rouge sang, même si l'on en connaît quelques-uns dont les yeux sont tellement clairs qu'ils peuvent paraître blancs, bien qu'en réalité ils soient plutôt lilas, argentés, roses ou bleus. Ils sont en général plus, petits et minces que la plupart des autres elfes.

A la suite d’une longue guerre entre elfes au sujet de la vénération d'une divinité maléfique, Lolth, ils furent appelés "dhaeraow" (mot elfe signifiant traître) et exilés dans les profondeurs appelées Outreterre. Quelque peu altéré par les siècles, le mot a donné le nom par lequel ils sont aujourd'hui connus : drow. Bien que divisés par d'éternelles querelles et schismes, les drows restent unis par le même terrifiant désir : ils bouillonnent de haine vis-à-vis des elfes de la surface qui les ont chassés.

Les drows sont d'une manière générale sadiques, nuisibles et traîtres. Ils se considèrent comme les héritiers légitimes de la surface et n'ont pas oublié ce qu'ils estiment être l'injustice de leur départ forcé vers l'Outreterre. Ils haïssent les autres races qui ne sont pour eux que des ennemis contre qui guerroyer ou des êtres méprisables qu'ils tolèrent pour le commerce ou des alliances fugitives. Les drows se montrent même cruels et méfiants avec les leurs.

La société des drows laisse en effet peu de place à l'amour et l'amitié. Il se peut qu'ils comptent sur certaines alliances avec d'autres membres de leurs familles ou des relations, mais en aucun cas ils ne se font tout à fait confiance. Ils ne s'allient d'ailleurs que lorsqu'ils savent qu'ils sont plus puissants que leurs « alliés », qu'ils détiennent de quoi les faire chanter ou qu'ils ont un ennemi commun qui surpasse leur propre haine mutuelle. Même dans ces cas-là, ils restent sur le qui-vive, à l'affût du moindre indice de trahison. La devise des drows pourrait bien être : « fais aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'ils te fassent avant qu'ils en aient eux-mêmes l'occasion. »

Les drows évoluent au sein de sociétés militaires aux bases très religieuses. Leur société est de type matriarcal, dirigée par les plus puissantes des prêtresses. Les drows ne forment pas de nations, mais se réunissent en puissantes et vastes cités-états, terrées dans de gigantesques, cavernes. Ces cités commercent les unes avec les autres, mais se livrent également souvent la guerre.

Une cité drow classique est dirigée par un groupe important de puissantes familles, dont la dominante règne sur la ville entière. Chaque famille est, de son côté, menée par une mère matrone, en général (mais pas systématiquement) puissante prêtresse de Lolth, Les luttes intestines sont courantes, voire attendues, entre les familles au pouvoir d'une ville drow. La hiérarchie de ces familles varie presque quotidiennement, même si les cinq ou dix plus importantes évoluent relativement moins que les autres.

Les drows s'entendent plutôt mal avec l'ensemble des autres races intelligentes. Dans le meilleur des cas, ils voient les autres races comme risibles ou méprisables. Ils gardent une basse opinion de ceux qui furent pourtant leurs alliés d'antan, généralement, la seule manière dont les drows savent réagir passe par la haine et la guerre systématique. Ils ont construit de puissantes villes dans l'idée que la voie du pouvoir passe par la soumission des races plus faibles et l'élimination de celles qui menacent leurs demeures. Les prisonniers capturés lors de raids ou de batailles sont généralement ramenés dans les villes où ils servent d'esclaves pour le reste de leur vie.

Mais le suc de la haine des drows est réservé aux elfes de la surface. Ils agissent rapidement et avec cruauté dès qu'ils ont une occasion de semer la douleur, les souffrances et la mort des autres elfes qu'ils peuvent rencontrer.
Daezur
Daezur
Admin

Messages : 410
Date d'inscription : 05/07/2014
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://montsbrumeux-sl.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les peuples Elfes Empty Re: Les peuples Elfes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum